Chaque commande part sous 24h à 48h…

Faire défiler
Précédent Suivant
février 26, 2021

Les bienfaits de l’allaitement

La question de l’allaitement se pose tout au long de la grossesse et encore plus à l’approche de l’accouchement. C’est avant tout un choix personnel qui n’incombe qu’à vous, mais vous n’êtes pas seule sur ce chemin ! Vous pouvez en discuter avec d’autres mères ayant choisi d’allaiter ou vous rapprocher d’associations et de spécialistes de l’allaitement. Dans les faits, près de 70% des femmes allaitent leur bébé à la naissance en France. D’après l’organisation mondiale de la santé (OMS) la durée préconisée de cet allaitement est de six mois. Or, six mois après la naissance de bébé, le pourcentage des françaises qui donnent toujours le sein est de 19%. La France est en effet l’un des pays d’Europe où le taux d’allaitement est le plus bas. Alors pourquoi choisir l’allaitement ?

 

De quoi est constitué le lait maternel ?

La décision d’allaiter comporte de nombreux bienfaits pour le bébé. Tout allaitement, même s’il ne dure pas plusieurs mois est bénéfique pour la santé de votre enfant en raison de la composition du lait maternel.

Celui-ci est riche en cellules souches, en globules blancs, en anticorps, en hormones mais aussi en glucides, lipides, protéines et micronutriments. De plus, la composition de ce lait maternel change au fil des jours pour s’adapter aux besoins de votre enfant. En donnant le sein à votre bébé, vous lui partagez une partie de votre système immunitaire et vous contribuez à la construction du sien. Vous le nourrissez tout en lui permettant de se développer dans les meilleures conditions possibles !

 

Quels sont les bienfaits pour bébé d’un point de vue physique ? 

L’allaitement maternel aide le bébé à construire son système immunitaire grâce aux anticorps présents dans le lait maternel. Cette résistance aux maladies et aux différentes infections est d’autant plus forte que vous allaitez votre enfant longtemps. De plus, si votre bébé est malade, il a plus de chances de se remettre vite de sa maladie s’il est nourri au sein car votre corps va produire automatiquement les anticorps nécessaires pour combattre sa maladie. Ainsi, votre enfant aura dix fois moins de chances d’être hospitalisé au cours de sa première année s’il est allaité que s’il avait été nourri avec du lait artificiel. Sur le long terme, un enfant allaité sera moins sujet aux diarrhées, à la grippe, au rhume ou aux infections de la sphère ORL.

Le lait maternel permet aussi de réduire le risque d’allergies chez les bébés. Ceci est lié aux propriétés propres au lait maternel. En effet, il permet de bloquer l’absorption des antigènes alimentaires. D’après l’étude Breastfeeding of allergic infants menée en Finlande en 1999, le risque pour le bébé de souffrir d’allergies une fois adolescent est de 54% pour les bébés nourris au lait artificiel contre seulement 8% pour les bébés ayant été allaités au moins 6 mois.

D’après une étude de l’OMS menée dans plus de dix pays, l’allaitement maternel diminue de près de 20% le risque d’obésité chez les enfants. Or, les enfants en surpoids ont plus de risque de développer des problèmes respiratoires et des maladies chroniques comme le diabète de type 2. Allaiter votre enfant permet de limiter les risques futurs de maladies de ce type. 

Dans le cas des enfants nés prématurément, l’allaitement est d’autant plus bénéfique qu’il permet de protéger le nouveau-né contre certaines maladies propre à sa condition de bébé prématuré. L’allaitement permet de limiter les risques de septicémie, d’affection pulmonaire ou encore d’entérocolite ulcéro-nécrosante. Toutes trois potentiellement mortelles. Par ailleurs, d’après l’article de Schanler RJ et al dans la revue Pediatrics datant de 2005, il a été prouvé que les bébés prématurés allaités sortaient plus tôt de l’hôpital que ceux nourris au lait artificiel.

 

Quels sont les autres bienfaits pour bébé ?

Au cours de ses premiers mois de vie, le cerveau de votre bébé va se développer très rapidement : il est en pleine croissance ! D’après une étude menée en 2013, Breastfeeding and early white matter development: A cross-sectional study, les enfants nourris au lait maternel ont entre 20 et 30% de matière blanche supplémentaire par rapport aux enfants qui n’ont pas été allaités. Or, la matière blanche joue le rôle de transmission des signaux entre les différentes parties du cerveau de l’Homme. Ainsi, l’allaitement est bénéfique au développement cérébral de l’enfant. La composition du lait maternel joue une fois de plus un rôle clé dans le bon développement de l’enfant. Il est composé d’acides gras comme les oméga 3 et 6. Ce sont ces mêmes acides gras présents dans le poisson, les noix ou encore l’avocat qui sont recommandés à tout âge pour aider notre cerveau à fonctionner !

Les bébés nourris au sein se rendorment en moyenne plus rapidement que ceux nourris au lait artificiel en raison des hormones produites pendant la tétée. Ainsi, l’ocytocine relâchée dans le corps de l’enfant pendant qu’il tête, cette même hormone qui est relâchée au moment de l’accouchement chez la mère, permet à celui-ci de se rendormir plus vite et plus profondément que s’il avait été nourri artificiellement.

Les bienfaits nutritifs et physiques ne sont pas les seuls atouts de l’allaitement. L’allaitement est aussi un moment de partage privilégié entre maman et bébé, un instant complice où tous les sens sont en éveil. Le contact peau contre peau mais aussi les échanges de regard entre maman et bébé sont cruciaux pour la construction de la relation qui vous lie à votre enfant. Une fois de plus, l’ocytocine aussi appelée hormone de l’amour et de l’attachement joue un rôle clé ! Votre système endocrinien en relâche, celui de votre enfant aussi ce qui participe à la création de ce lien spécial entre vous et votre bébé.

 

Quels sont les bienfaits pour la maman ?

Les bienfaits de l’allaitement ne concernent pas uniquement les enfants. Les mamans tirent elles aussi certains bénéfices de cette pratique. Le fait d’allaiter permet à l’utérus de la mère de se rétracter plus rapidement après l’accouchement et de reprendre plus aisément sa taille et sa tonicité. De fait, l’allaitement permet de stimuler les contractions utérines après avoir donné naissance au bébé ce qui réduit le risque de saignements postnataux. Pendant longtemps, l’allaitement était le moyen le plus utilisé pour éviter les possibles hémorragies liées à la naissance d’un enfant.

Le fait d’allaiter est aussi considéré comme un anti dépresseur naturel en raison de l’action de l’ocytocine sur votre corps. Or, plus le taux d’ocytocine est élevé moins les symptômes de stress ou de déprime, souvent présents pendant cette période charnière, se font sentir. Donner le sein à votre enfant est un moyen efficace d’éprouver une sensation d’apaisement sans avoir recours à des médicaments.

La production de prolactine par votre corps pendant l’allaitement empêche l’ovulation. Vous n’aurez donc théoriquement pas vos règles pendant la durée de votre allaitement. Dans d’autres termes, l’allaitement est un contraceptif naturel efficace à 98% à condition de ne pas laisser passer trop de temps (plus de 8 heures) sans allaiter. Toutefois, comme tout contraceptif, cette pratique n’est pas fiable à 100% et ne remplace pas d’autres moyens de contraception plus efficaces.

L’allaitement permet aussi de retrouver la ligne plus rapidement après l’accouchement. En effet, allaiter revient à brûler aux alentours de 500 calories par jour : c’est comme si vous faisiez deux heures de tennis ou une heure et demie de marche ! Plus vous allaitez longtemps, plus cette perte de poids sera efficace.

Les bienfaits de l’allaitement sur la maman se ressentent aussi sur le long terme d’un point de vue médical : réduction des risques de maladies cardiaques et de diabète de type 2, réduction des risques de cancer notamment de l’appareil reproducteur de la femme. Le risque de cancer du sein diminue d’environ 7% à chaque naissance et diminue de 4,3% supplémentaires pour chaque année d’allaitement. Aussi, pour que l’allaitement ait de réelles conséquences sur la diminution du risque de contracter un cancer du sein, celui-ci doit être prolongé.

 

Quelques aspects à ne pas négliger !

L’allaitement est bénéfique aussi pour des raisons allant au-delà des bienfaits physiques et mentaux !

Premièrement, pour des raisons économiques. En effet, le lait maternel vous permet de ne pas avoir à acheter de lait en poudre et de biberons ce qui constitue de réelles économies. D’après l’UNICEF, 6 mois d’allaitement artificiel représentent entre 400 et plus de 500 euros de dépenses diverses et variées, autant d’argent que vous pouvez utiliser pour combler d’autres besoins de votre enfant.

Deuxièmement, il est indéniable que l’allaitement se démarque par sa praticité. De jour ou de nuit, à la maison comme en extérieur vous serez en mesure de nourrir votre bébé sans avoir à préparer, réchauffer, stériliser et nettoyer le biberon. C’est un gain de temps dans le quotidien déjà chargé d’une jeune maman. De plus, vous pouvez tout à fait porter des hauts adaptés à l’allaitement comme notre body Grease ou notre jolie tunique Portofino qui permettent de sortir votre sein en toute discrétion grâce à des zips de chaque côté de la poitrine.

Troisièmement, l’allaitement maternel a un impact positif sur la planète. Cela peut sembler anecdotique mais chaque geste compte. En effet, cette pratique est reconnue comme n’ayant pas de conséquences néfastes pour l’environnement et participe au mouvement du « green feeding ».

 

Si vous avez connaissez d’autres bienfaits plus ou moins connus de l’allaitement, n’hésitez pas à nous les partager à : contact.neuviemeciel@gmail.com