Faire défiler
Précédent Suivant
septembre 7, 2017

Etre enceinte dans les transports à Paris

Vécu d’une femme enceinte dans les transports a Paris…

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte, vous êtes ravie, jusque là tout va bien. Néanmoins, vous avez aussi un boulot à Paris et pas de voiture, car les voitures c’est pas écolo. Pour les plus chanceuses, vous allez pouvoir prendre le bus et pour les autres, ce sera le métro, et pas n’importe lequel : le métro parisien ! Comment est acceptée la femme enceinte dans un métro aux heures de pointe ? La réponse ci-dessous, qui est du 100% vécu…

Par principe, les Parisiens feront semblants de ne pas vous voir ou, bien trop occupés par leur smartphone, ils ne vous verront vraiment pas ! Ce comportement m’avait particulièrement choquée à Paris lorsque durant mes 8,5 mois de grossesse (car mon petit cœur est né 15 jours plus tôt…), j’ai pu constater qu’on avait dû me proposer spontanément sa place 2 fois à tout casser. Autant vous dire que sur la ligne 1 jusqu’à la défense (oui, c’était la période ou j’étais encore analyste et que je faisais de très jolies slides powerpoint), à l’heure de pointe, chaque matin je luttais : entre éviter de me faire écraser entre 2 personnes qui poussent et tenter de ne pas tomber à chaque coup de frein qui ne sont pas toujours tendres.

Alors une fois, à 8 mois de grossesse,  j’ai demandé si on pouvait me laisser sa place et j’ai été très surprise par la réponse de ce Monsieur plein de classe « y’en a marre de l’enfant-roi ».

Faut-il prendre le temps de répondre à ce genre de provocations ou en rire ? Chacun réagit comme il / elle peut mais cette phrase assassine est représentative de la condition de la femme enceinte dans les transports à Paris.

Alors oui bien sur, il y a des gens bien, qui vous laissent leur place, mais il faut reconnaître qu’ils sont peu nombreux à Paris. Nous sommes encore bien loin du métro Londonien où on se lève à chaque fois pour donner sa place à une future maman.

J’ai aussi entendu que « la grossesse n’était pas une maladie… « , oui en effet, c’est loin d’être une maladie, ou alors c’est une belle maladie. Mais laissez-moi vous dire, que la femme enceinte doit tout de même porter entre 8 et 25 kilos de plus (comme ce fut mon cas : +25 kgs ), ce qui peut parfois justifier une « légère » fatigue inhabituelle, et les risques de se prendre un coup dans le ventre aux heures de pointe sont un tantinet plus fréquents debout qu’assis. Doit-on vraiment le signifier ?

Je suis plutôt de nature optimiste et je pense qu’à force de le crier haut et fort, nous arriverons a faire changer les mentalités ! Et vous pouvez y contribuer.

Si vous adhérez et souhaitez participer a ce mouvement, partagez cet article sans modération 😉

Candice, créatrice de Neuvième Ciel

Retrouvez la collection Neuvième Ciel sur www.neuviemeciel.fr