Chaque commande part sous 24h à 48h…

Faire défiler
Précédent Suivant
décembre 18, 2020

Comment perdre du ventre après l’accouchement ?

Vous venez d’accoucher, et comme beaucoup de femmes, après avoir porté la vie pendant 9 mois, vous vous demandez pourquoi votre ventre n’a pas disparu après que bébé ne soit sorti de votre ventre.  Après l’accouchement, vous vous demandez comment perdre du ventre et plus globalement comment retrouver votre poids d’origine. Si chaque femme est différente concernant la prise de poids et l’évolution de sa silhouette pendant et après la grossesse, nous allons essayer de vous donner des conseils dans cet article pour vous aider à retrouver votre corps d’avant.

 

Comment retrouver son corps d’avant-grossesse petit à petit ?

 

Si le ventre subit autant de changements, c’est parce qu’il est la partie du corps qui est la plus éprouvée, et ce, même après l’accouchement. En effet, l’utérus n’a pas encore retrouvé sa taille et sa place initiale, et les muscles des abdominaux ont perdu de leur tonicité. Vous constaterez ces changements à travers les vergetures qui peuvent se dessiner sur votre ventre, votre poitrine et vos hanches, ainsi que le manque de fermeté qui les accompagne. Et dans certains cas, une marque brune médiane au niveau du nombril apparaîtra. Ces signes montrent à quel point la grossesse a été une épreuve pour votre corps.

 

La rééducation périnéale

 

Avant tout, il convient de procéder à la rééducation de votre périnée. Le but de la rééducation périnéale étant de retonifier cet ensemble de muscles, fragilisé par l’accouchement.

Pour se faire, 6 à 8 semaines après l’accouchement, vous pouvez vous rendre à la visite post-natale chez votre gynécologue qui va vous prescrire plusieurs séances de rééducation du périnée en fonction de l’état de celui-ci.

Il est important de les suivre avec rigueur afin d’éviter d’avoir des problèmes d’incontinence, de fuites urinaires par exemple, qui apparaissent au moment de la ménopause. Profitez du fait que 10 séances de rééducation du périnée sont entièrement remboursées par la Sécurité Sociale.

Il existe plusieurs méthodes de rééducation mais il y en a 3 qui reviennent souvent. La rééducation manuelle qui se fait avec l’assistance d’un.e thérapeut.e. L’électrostimulation quant à elle a recours à une sonde électrique stimulant les muscles du périnée. Enfin, le biofeedback est une technique utilisant une sonde permettant de prendre conscience du fonctionnement de votre périnée. Il ne vous reste plus qu’à choisir celle qui vous convient le mieux !

 

Rééducation abdominale et sport

 

Par ailleurs, sachez que la rééducation du périnée s’accompagne d’une rééducation abdominale. Ces muscles sont eux aussi mis à rude épreuve durant la grossesse. En effet, ils s’allongent, se détendent et leur efficacité diminue. Après l’accouchement ils sont fatigués et se relâchent. Cette perte d’abdominaux s’accompagne généralement de douleurs du dos et d’un changement de l’apparence du ventre, qui paraît plus mou et moins plat. C’est pourquoi il faut faire une rééducation abdominale et ne pas se mettre au sport directement, car cela pourrait abîmer les muscles du périnée. La rééducation abdominale augmente en intensité au fur et à mesure des séances et introduit des exercices de plus en plus sportifs.

Une fois que la rééducation périnéale et abdominale ont été effectuées, vous pouvez vous remettre au sport, pour retrouver votre tonicité et votre forme d’avant. Le sport vous permettra de vous sculpter à nouveau et il vous fera aussi du bien !

 

Bien s’hydrater et s’alimenter

 

Cependant, toutes ces étapes doivent s’accompagner d’une bonne alimentation. Il est recommandé de manger équilibré, pour votre propre bien être et aussi celui de bébé si vous allaitez. Avoir une alimentation équilibrée vous permettra de ne pas reprendre du poids après l’accouchement et aussi de permettre à votre corps de retrouver son aspect antérieur plus facilement. Et pour bébé, privilégiez une alimentation saine et équilibrée !

 

L’allaitement

 

Aussi, l’allaitement peut être un bon moyen de perdre du poids peu à peu. En effet, allaiter aide à bruler des graisses ! Ces dernières ont été accumulées durant la grossesse dans le but de nourrir votre enfant. En contrepartie, il faut penser à bien s’hydrater. Il faut boire souvent et surtout à sa soif. Une maman bien hydratée est une maman en forme, et c’est de ça dont bébé a le plus besoin !

Durant l’allaitement, le corps de la femme consomme deux fois plus d’eau qu’en temps normal. Il est donc recommandé de boire 3L d’eau par jour durant la période d’allaitement.

Une alimentation saine et équilibrée et l’élimination de graisse par le biais de l’allaitement combinées à du sport sont le meilleur allié pour perdre du poids après la naissance de votre enfant ! Non seulement vous retrouverez le corps que vous aviez avant votre grossesse, mais vous serez surtout en bonne santé et vous aiderez votre corps à l’être lui aussi. Et il vous le rendra !

 

Le drainage lymphatique

 

Par ailleurs, vous pouvez aussi avoir recours à un drainage lymphatique pour éliminer la rétention d’eau liée à la grossesse. Cela permettra de dégonfler le bas de votre corps (bassin, jambes, pieds) qui s’était gorgé d’eau. Vous permettrez ainsi à la lymphe de votre corps de circuler partout à nouveau ! La technique de drainage lymphatique manuelle consiste en un doux massage visant à stimuler la circulation de la lymphe. Cela permettra donc d’éliminer les toxines présentes dans votre corps et de renforcer votre système immunitaire. Attention cependant à bien demander l’avis de votre médecin avant d’y procéder que vous allaitiez ou non !

 

Et surtout n’oubliez pas que rien n’arrête une femme bien dans son corps et dans sa peau ! Alors pour assurer sur tous les fronts, prenez soin de vous. C’est la meilleure des choses que vous pouvez faire pour vous, pour vos proches mais surtout pour vos enfants. Une maman au top de sa forme est une maman forte, inspirante et rassurante !